En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal AgroParisTech Labex Arbre Logo_UL Logo_cnrs Logo_unistra Beta

Bureau d'Economie Théorique et Appliquée

Laboratoire d'Economie Forestière

Forêt et eau

Évaluation du service environnemental fourni par la forêt pour la qualité de l’eau

  • Résumé

Les travaux sur la forêt pour l'eau ont été initiés par l'action conjointe INRA et CNPF-IDF "Forêt et eau" en 2006.
Une équipe du LEF a développé une nouvelle approche pour estimer la valeur économique du service de protection et de purification de l’eau rendu par la forêt. Nous partons de l’hypothèse que si l'usage des sols affecte la qualité des eaux brutes, alors cet impact peut être quantifié via les coûts supportés par les services d’alimentation en eau potable. Les relevés de nitrates sous les cultures de blé indiquent des concentrations 20 fois plus élevées que dans les zones forestières. Ce chiffre monte jusqu'à 60 fois pour le maïs fourrage. Et on trouve des résultats similaires pour d'autres polluants tels que les pesticides. Notre approche est basée sur l'estimation des coûts d'alimentation en eau potable dans lesquels les relations avec les usages des sols sont explicitement modélisées, tout en prenant en compte un certain nombre de facteurs de contrôle caractérisant les services d'alimentation en eau potable. Les variations de coûts ou de prix de l'eau nous permettent d'identifier la valeur associée aux bénéfices de la forêt par rapport aux autres usages des sols.

  • Personnes impliquées

Responsable : Serge Garcia

Autres chercheurs impliqués : Jens Abildtrup, Anne Stenger

  • Résultats

Les travaux de Fiquepron et al. (2013) cherchent à quantifier l'impact de la forêt sur la qualité de l'eau brute en référence à d'autres utilisations des terres. A partir de mesures de paramètres de qualité qui ont été identifiés comme les plus problématiques (pesticides et nitrates), nous avons modélisé la façon dont la qualité de l'eau était influencée par les différentes utilisations des terres. Afin d'évaluer les avantages offerts par la forêt en termes monétaires pour l'amélioration de la qualité de l'eau, nous utilisons les prix de l'eau potable déterminés par les coûts d'exploitation des services d'approvisionnement en eau. Ce premier exercice d'évaluation a été réalisé à l'échelle de la France à partir des données collectées dans chaque département. Nous avons conçu et estimé un modèle qui décrit l'impact des usages des sols sur la qualité de l'eau, l'exploitation des services d'eau potable et les prix. Nous montrons que la forêt a un effet positif sur la qualité de l'eau brute par rapport aux autres usages des sols, avec un impact indirect sur les prix de l'eau, plus bas pour les consommateurs. Cet effet sur le prix est faible, mais représenterait une économie potentielle de presque 12 Millions d'euros par an pour les consommateurs français. Nous trouvons que le boisement d'un hectare permettrait de réaliser une économie d'environ 22€ par an sur la facture d'eau des ménages.

Dans l'étude d'Abildtrup et al. 2013, un modèle de coût est estimé en prenant en compte l’impact des usages des sols sur l’eau brute, l’échelle spatiale du processus écologique et les interactions spatiales entre les services d’eau. L'application économétrique est réalisée sur un échantillon de services d’eau du département des Vosges en France. Lorsqu’un hectare de terre agricole est remplacée par un hectare de forêt, le service écologique fourni par la forêt atteint des valeurs allant jusqu’à 140€/ha/an.

Dans abildtrup et al. 2015, nous présentons un modèle à deux régimes pour tenir compte des interactions entre le mode de gestion (publique ou déléguée) et des prix de l’eau. Ce modèle autorise également des interactions spatiales entre les services d’eau et des variables explicatives spatiales omises. Les résultats confirment que le couvert forestier réduit le prix de l’eau potable et que des facteurs spatiaux influencent le choix de mode de gestion et les prix de l’eau.

  • Liste des publications
  1. Abildtrup J., Garcia S., Kéré E. (2015). "Land use and drinking water supply: A sample selection model with spatial dependence", Revue d’Économie Régionale et Urbaine, 1/2015 (mai), 321-342. http://dx.doi.org/10.3917/reru.151.0321
  2. Abildtrup, J., Garcia S., Stenger A. (2013). “The effect of forest land use on the cost of drinking water supply: A spatial econometric analysis”, Ecological Economics, 92, 126-136. http://dx.doi.org/10.1016/j.ecolecon.2013.01.004
  3. Fiquepron J., Garcia S., Stenger A. (2013). “Land use impact on water quality: Valuing forest services in terms of the water supply sector”, Journal of Environmental Management, 126, 113-121. http://dx.doi.org/10.1016/j.jenvman.2013.04.002
  • Autres informations

Voir aussi les actions de la forêt privée sur l'eau : http://www.foretpriveefrancaise.com/eau

Serge Garcia et Jens Abildtrup (suppléant) sont engagés dans la COST Action PESFOR-W : http://www.cost.eu/COST_Actions/ca/CA15206