En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech logo Labex Arbre

laboratoire LERFoB

Etude de l’incidence de la qualité des plants forestiers sur la pérennité des boisements et reboisements de pins sylvestres en Alsace.

1 - Étude de l’incidence de la qualité des plants forestiers sur la pérennité des boisements et reboisements de pins sylvestres en Alsace. 2 - " Observations de systèmes racinaires de pins sylvestres par l'utilisation d'un tomographe à rayon X"
bandeau partenaires du projet
  • Titre : Etude de l’incidence de la qualité des plants forestiers sur la pérennité des boisements et reboisements de pins sylvestres en Alsace.
  • Financeur : Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt d'Alsace.
  • Durée : 01/08/2011-31/09/2014
  • Partenaires institutionnels : Conseil régional d’Alsace, ONF, COSYLVAL, INRA.
  • Porteur du projet : Matthieu FELLMANN
  • Mots clefs :   Racines, système racinaire, plantation, reboisement, godets, racines nues, qualité, déformations racinaires, tomographe à rayon X, scanner, durable, forêt, Pin sylvestre, Pinus sylvestris.

Description du projet :

Dans certains cas, la régénération naturelle ne permet pas d’obtenir un reboisement satisfaisant pour les propriétaires forestiers, les conduisant vers une régénération artificielle. Or, les difficultés rencontrées par les reboiseurs pour limiter la mortalité après plantation les incitent de plus en plus à utiliser des plants en godets. Cette technique est une alternative à la plantation de plants à racines nues ou au semis. 

Depuis plusieurs années, AgroParisTech suit un ensemble de placettes permanentes installées sur des plantations de différents âges et modalités, ainsi que 4 sites expérimentaux d’un hectare chacun dont l’installation a pu être suivie. L’espèce étudiée ici estPinus sylvestris. 

Ainsi, des comparaisons entre différents types de boisements, (conteneurs, volume de conteneurs, racines nues, etc.) sont réalisées. De nombreux arrachages sont également effectués afin de constater d’éventuels impacts sur le système racinaire. Des déformations racinaires sont ainsi souvent constatées. 

Mais, à partir d’un certain âge, ces déformations n’étant plus visibles à l’œil nu, un nouvel axe de recherche est déployé avec l’utilisation d’un tomographe à rayons X permettant d’observer certaines perturbations à l’intérieur même de l’ensemble racinaire considéré souvent à tort comme disparues.

 Toutes ces recherches ont pour but d’aider le gestionnaire dans ses choix pour des plantations de qualité, garante d’une pérennité des forêts.