En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech logo Labex Arbre

laboratoire LERFoB

Outils et bases de données

Les travaux menés au sein de l’équipe écologie forestière nous ont conduits à acquérir du matériel, à maîtriser des techniques, à développer des modes d’organisation nécessaires pour la réalisation de nos études.

Les moyens dont nous disposons sont très diversifiés, ils concernent :

relevés de terrain

©LERFoB

  • l’acquisition de l’information,
  • le stockage sous forme de bases de données,
  • ou encore les méthodes d’analyse et de traitements.

Nous avons depuis longtemps le souci de la réutilisation des relevés de terrain, lié à l’exactitude de leur positionnement. C’est pourquoi nous avons investis dès sa mise en œuvre dans le système GPS, aujourd’hui nous disposons d’un parc de matériel diversifié et d’une base fixe dont nous communiquons gratuitement les données.

Afin de pouvoir appréhender la composante spatiale de l’écologie forestière, nous nous sommes équipés de logiciels de Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) , qui sont utilisés pour leur capacité d’archivage et de cartographie dans des objectifs de gestion traditionnelle, et pour leurs fonctions de modélisation et d’analyse spatiale dans des objectifs de recherche et développement.

composante spatiale

©LERFoB

Nos travaux passent également par la création et l’utilisation de grosses bases de données repérées dans l’espace :

  • EcoPlant, plus gros recueil de données phytoécologiques couplées à des données édaphiques prélevées sur le même site,
  • Les fiches d’habitats forestiers qui proposent pour la première fois une typologie et une description complète des forêts « tempérées » de la France métropolitaine (hors zone méditerranéenne et Corse), qu’elles soient ou non concernées par la « Directive Habitats ».
  • Valeurs indicatrices des espèces de la flore forestière Française, vis à vis de 6 facteurs, du sol (PH, S/T, C/N), et du climat (Tn annuelle,Tn janvier, Indice de de Martonne) (en cours),
  • Digitalis, une base de couches d’informations écologiques et forestières utilisables sous SIG de plus de 6 téraoctets de données, dont une partie est accessible via le serveur web SILVAE
  • Base de données dendrochronologiques 

Le traitement de l’information collectée au sein de ces bases constitue une part essentielle de nos activités de recherche, différentes méthodes et outils d’analyse de données sont utilisés afin de mettre en évidence les relations qui existent entre les espèces et leurs conditions écologiques.