En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech logo Labex Arbre

laboratoire LERFoB

TROUVE Raphaël

image Raphaël trouvé
© UMR LERFoB
Doctorant équipe Ecologie Forestière (EF)

Son passage au LERFoB

• Titre de la thèse :

Adaptation des itinéraires sylvicoles au changement climatique. Exemple du chêne sessile et du douglas.

• Encadrement :

-Collet Catherine. CR INRA. Equipe CPQB. collet@nancy.inra.fr

Co-encadrants

-Bontemps Jean-Daniel. IPEF, enseignant chercheur AgroParisTech. Equipe Ecologie Forestière. Jean-daniel.bontemps@agroparistech.fr

-Lebourgeois François. MC AgroParisTech. Equipe Ecologie Forestière. Francois.lebourgeois@agroparistech.fr

-Seynave Ingrid. IR INRA. Cellule technique COOP. seynave@nancy.inra.fr

• Thématique de recherche, contexte :

Les forestiers disposent de nombreux outils pour raisonner la gestion forestière et les itinéraires sylvicoles (tables de production,  guides de sylviculture, modèles de dynamique forestière). Ces outils reposent cependant tous sur la notion de station et de fertilité, avec l’hypothèse implicite d’un environnement stable dans le temps.  Or il a été montré en France et sur le reste de la planète une nette augmentation des températures à partir des années 1980. Nous avons également pu constater que la productivité des essences n'était pas constante, mais pouvait considérablement varier dans le temps. Il s’ensuit actuellement un fort besoin de recherche sur les effets croisés de la sylviculture et du climat sur la croissance des arbres. 

• Questions de recherche :

Je m’intéresse aux interactions entre la compétition et le climat pour la croissance des arbres. Quelques questions plus spécifiques : Les arbres ou les peuplements poussant dans des conditions de compétition contrastées répondent-ils de la même façon au climat ? La répartition de la croissance entre arbre au sein d’un peuplement est-elle affectée par le climat 

• Matériels et méthodes :

Cette thèse s'appuie sur les réseaux d'expérimentations chêne et douglas du groupement d'intérêt scientifique "coopérative de données pour la croissance des arbres et peuplements forestiers" (COOP) ainsi que sur un réseau d’expérimentation chêne, interne au laboratoire du Lerfob. L'objectif de ces réseaux est de contrôler expérimentalement la densité des peuplements en intra-site et d'explorer en inter-site les gradients environnementaux. Les arbres de ces placettes sont mesurés périodiquement, ce qui permet de calculer des accroissements aux échelles arbres et peuplements ainsi que de nombreux indicateurs dendrométriques nous renseignant sur la dynamique du peuplement. Les données climatiques sont issues de postes météo France ou de modèles spatialisées de type Safran. Ces bases de données me fournissent à la fois les variables de réponses (croissances, aux échelles arbres et peuplements) et les variables explicatives (dendrométriques et climatiques) nécessaires aux étapes de modélisation ultérieures. J’utilise par la suite un mélange de statistiques exploratoires et confirmatoires afin de détecter d’éventuelles interactions entre les conditions de compétition et le climat.

• Mots clés :

Croissance forestière, climat, dendrométrie, modèles, douglas, chêne sessile, COOP

• Formation :

- Etablissement d'inscription Ecole Doctorale RP2E

-Formation  Ingénieur AgroParisTech-Engref, spécialité forêt

Soutenance le 10 avril 2015, avis de soutenance téléchargeable ici