En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech logo Labex Arbre

laboratoire LERFoB

KEBBI BENKEDER Zineb

image Zineb Kebbi Benkeder
© UMR LERFoB
Doctorat équipe Croissance, Production, Qualité des Bois (CPQB) thèse soutenue le 03 décembre 2015

Son passage au LERFoB

• Titre de la thèse :

Métabolites secondaires présents dans les nœuds de différentes essences forestières : caractérisation, quantification, fonctions dans l’arbre et influence sur les qualités de l’arbre

• Encadrement:

-Directeur de Thèse: Philippe Gérardin, professeur Directeur du LERMaB

-Codirecteurs :Francis Colin, CR INRA centre de Nancy et Stéphane Dumarçay, MC LERMaB

• Contexte :

Dans le contexte actuel des changements climatiques globaux et de la réduction des ressources fossiles, l'utilisation de matières premières ligno-cellulosiques connaît un intérêt grandissant. En tant que matériau tout d'abord, le bois est un matériau incontournable du fait de ses propriétés technologiques et de son aptitude à stocker le carbone. En tant que matière première, il offre de multiples applications dans le cadre de l'énergie ou de la chimie  concernant aussi bien la chimie lourde que la chimie fine au travers de la valorisation des substances extractibles. Le bois est un matériau renouvelable constitué principalement de substances macromoléculaires  (celluloses, hémicelluloses et lignines) auxquelles viennent s'ajouter des substances de plus faibles masses moléculaires encore appelées extractibles.

Les extractibles sont des produits à haute valeur ajoutée potentiellement utilisables en nutrition humaine, en pharmaceutique, cosmétique, aromathérapie et parfumerie... La mise en place de filières «extractibles» serait un moyen de valoriser des produits forestiers non ligneux (PFNL) à condition que les quantités extractibles soient importantes et l’accès aux ressources aisé. L’élaboration de telles filières passe par l'identification préalable des composés d'intérêt présents en quantité raisonnable dans les résidus ligneux forestiers (houppiers, surbilles de mauvaise qualité) ou industriels (nœuds et noyaux branchus) et dans les essences ou individus de faible intérêt économique actuel.

Les nœuds sont le principal défaut du bois matériau mais de récentes études ont démontré la richesse en extractibles de nœuds de certaines essences telles que l’épicéa, le sapin et le pin sylvestre (Willför et al., 2003, 2004).

• Questions de recherche :

Vérifier la richesse du bois des nœuds en extractibles comparativement au bois du tronc pour diverses essences forestières tempérées

Quantifier et identifier les extractibles présents dans le bois des nœuds d’arbres

Relier la présence de fortes quantités d’extractibles dans les nœuds aux propriétés des arbres (nodosité, élagage, durabilité, …)

• Matériels et méthodes :

Soxhlets

Chromatographies gaz et liquide

RMN

• Mots clefs :

Extractibles, nœuds, GC-MS, LS-MS/MS, flavonoïdes, lignanes.

• Publications :

-Formaldehyde and VOCs emissions from bio-particleboards (2013), P Navarrete, Z Kebbi, F Michenot, J Lemonon, C Rogaume, E Masson, Y Rogaume, A Pizzi, Journal of Adhesion Science and Technology, 27: 748-762

-Deroy, A., Saiag, F., Kebbi-Benkeder, Z., Touahri, N., Hecker, A., Morel-Rouhier, M., Colin, F., Dumarcay, S., Gérardin, P., and Gelhaye, E. (2015). The GSTome Reflects the Chemical Environment of White-Rot Fungi. PLoS ONE 10, e0137083.

Communications dans des colloques

-WoodChem : 26 – 27 Septembre 2013, Nancy

-GDR Bois : 19 – 21 Novembre 2013, Champs sur Marn