En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal Logo AgroParisTech logo Labex Arbre

laboratoire LERFoB

SONG Jialin

image Jialin SONG
© UMR LERFoB/INRA
Doctorant 3ème année équipe Croissance, Production, Qualité des Bois (CPQB)

• Contact :

LERFoB (Laboratoire d’Étude des Ressources Forêt-Bois)
UMR INRA-AgroParisTech 1092
Equipe Croissance, Production et Qualité des Bois
Centre INRA de Nancy
54280 CHAMPENOUX (France)

jialin.song@nancy.inra.fr

• Titre de la thèse :

Analyser l’architecture génétique de la qualité du bois et de la ramification du chêne en combinant la tomographie à rayon X et l’information génomique

Thèse soutenue le 9 juin 2017

• Encadrement :

-Directeur de thèse : Francis COLIN,  LERFoB INRA Nancy-Lorraine

-Codirecteurs : Oliver BRENDEL, EEF INRA Nancy-Lorraine et Antoine KREMER, BioGeCo INRA Bordeaux

• Contexte :

Chez le chêne pédonculé, les traces raméales dans le tronc diminuent la qualité du bois et la valeur économique. La ramification produit non seulement les branches séquentielles mais aussi les épicormiques (bourgeons dormants et gourmands). L’étude de la ramification est donc une thématique très actuelle. Pour observer et quantifier les traces raméales, Le LERFoB a développé la tomographie à rayon X (CT) qui donne une vision de l’intérieur du bois.  Il se trouve que l’ontogenèse de la ramification est influencée par l’environnement et la génétique. Malheureusement l’effet génétique sur la ramification ainsi que sur la qualité du bois du chêne est encore largement inconnue. Or depuis un certain temps,  l’UMR  BioGeCo (Bordeaux) travaille sur la génétique du chêne. Un pedigree a été construit par le croisement contrôlé intra-spécifique de 2 individus de chêne pédonculé. La carte génétique a été progressivement dressée. La thèse consiste en l’analyse « Quantitative Trait Loci » sur les traits décrivant la ramification observée par CT d’un jeu d’individus appartenant à ce pedigree. D’autres caractères de qualité seront ensuite étudiés.

 • Objectifs des travaux de thèse :

L’objectif de la thèse est de quantifier l’effet génétique sur la ramification et la qualité du bois du chêne pédonculé, via la détection de QTLs.

• Démarche :

Trois parties sont prévues dans le travail de thèse :

- Analyse QTL sur la ramification et la qualité du bois de chêne pédonculé. Déterminer l’importance de l’effet génétique sur l’ontogenèse des ramifications et la densité du bois de chêne.

- Étude de l’interaction entre l’effet génétique et l’effet environnemental sur les caractères étudiés. Identification de la plasticité des épicormiques et de la qualité du bois de chêne

- Étude des gènes dans le hot spot de QTL et repérer les gènes d’intérêts pour l’amélioration génétique du chêne pédonculé

• Mots clés :

Quantitative Trait Loci, scanner, épicormiques, Quercus robur

• Formation :

- École Doctorale RP2E

- Master FAGE (Biologie et Ecologie pour la Forêt, l'Agronomie et la Gestion des Ecosystèmes), parcours BIPE (Biologie des Interactions Plantes-Environnement), Université de Lorraine, Nancy

• Publications :

Communications dans les colloques

  • GDR Bois : 19 – 21 Novembre 2013, Champs sur Marne : Analyse QTL de la qualité du bois du chêne pédonculé, observée par tomographie à rayon X. Premiers résultats concernant les traces raméales (Poster en français)